Les partis politiques européens

Ce n’est que dans le traité de Maastricht de 1992 que sont mentionnés pour la première fois les partis politiques au niveau européen. Aujourd’hui, c’est un règlement de 2003 qui précise leur définition.

Plusieurs critères permettent de définir un parti politique au niveau européen : sa personnalité juridique, sa représentativité à l’échelle nationale ou lors des précédentes élections européennes, son respect des principes fondateurs de l’Union européenne et enfin sa participation aux élections européennes.

Actuellement, 10 partis sont enregistrés auprès de l’Autorité pour les partis politiques européens et les fondations politiques européennes. En savoir plus

Les deux partis les plus importants en nombre d’élus sont le Parti Populaire Européen (PPE) et le Parti Socialiste Européen (PSE)

Chaque année, le Parlement européen publie un appel en vue de l’octroi de la subvention pour le financement des partis politiques au niveau européen.
Cette procédure lui permet de vérifier que les critères d’obtention du statut de parti politique au niveau européen sont bien respectés et de définir le montant de la subvention, qui ne peut excéder 85 % des coûts éligibles des budgets de fonctionnement de ces partis.

→ Cliquez ici pour en savoir plus sur le statut et le financement des partis politiques au niveau européen.

Il ne faut pas confondre les partis politiques européens avec les groupes politiques au sein du Parlement européen, qui s’étaient constitués de manière officieuse dès les origines de la Communauté européenne du charbon et de l’acier en 1952.
Un groupe politique regroupe les eurodéputés des divers Etats membres qui ont la même sensibilité politique. Par ailleurs certains partis n’ayant pas obtenus assez de sièges pour former un groupe au Parlement ont la possibilité de s’allier à d’autres partis pour pouvoir le faire. C’est le cas du groupe Verts/ALE , du groupe CRE, et du groupe Renew Europe.